Recevez gratuitement notre Newsletter !
Bloc-Notes de Victor Teboul
par Victor Teboul, Ph.D. (Université de Montréal)

Alors que la plupart des chefs d'État de la planète ont condamné énergiquement les attentats meurtriers de Paris, comme l'ont fait également le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, et le maire de Montréal, M. Denis Coderre, le premier ministre canadien, lui, a déclaré que «ces attaques nous portent à réfléchir». Lire la suite


par Victor Teboul, Ph.D. (Université de Montréal)

On sait combien la photo montrant des éducatrices en garderie entièrement recouvertes d'un niqab suscite l’indignation du public francophone québécois. Fait étonnant, les parents qui ont inscrit leurs enfants dans cet établissement et qui pour la plupart ne sont pas musulmans, accusent, eux, les Québécois francophones d’intolérance et de racisme. Et le réseau de télévision de langue anglaise CTV s'en donne à cœur joie en faisant largement état de leurs réactions sur son site Internet.

Suite sur  http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=191024&L=fr Lire la suite


par Victor Teboul, Ph.D. (Université de Montréal)

Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Cavendish, qui regroupe quelque 1 265 employés dont 26 médecins omnipraticiens, et dessert le centre ouest de Montréal, a décidé de s'opposer publiquement au projet de loi sur les valeurs québécoises du gouvernement du Québec. Lire la suite


Bravo à l’émission Tout le monde en parle de dimanche 22 septembre 2013. Quel début spectaculaire sous plusieurs points de vue ! Enfin un excellent débat entre deux personnalités de marque : le ministre Bernard Drainville affrontant le sociologue Gérard Bouchard. Lire la suite

par Victor Teboul, Ph.D. (Université de Montréal)

Parlerons-nous français en 2050 ? Telle était la question débattue le 1e avril 2010 à l’émission Ici et là de Canal Vox, animée par Sophie Durocher. Et, pour faire contrepoids aux invités «québécois de souche», un invité anglophone, ancien journaliste de Radio-Canada, Dennis Trudeau.

Suite sur :  http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=78878&L=fr Lire la suite


par Victor Teboul, Ph.D. (Université de Montréal)

Avez-vous remarqué le silence autour du mot «juif» dans les médias du Québec – francophones et anglophones – à la suite de l’élection de M. Applebaum à la mairie de Montréal ? Lire la suite


par Victor Teboul, Ph.D. (Université de Montréal)

Je n’ai pas connu Pierre Falardeau. Je regrette son départ et surtout de ne pas l’avoir connu personnellement, car j’aurais peut-être pu lui dire certaines choses. J’ai admiré son franc-parler, son vocabulaire cru et direct. Je l’ai vu plusieurs fois à la télévision, comme tout le monde. D’ailleurs, je ne connais de Falardeau que les propos qu’il a exprimés dans les médias et dans ses écrits. Je connais son admiration pour Franz Fanon.

Suite sur :  http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=59452 Lire la suite

 


par Victor Teboul, Ph.D. (Université de Montréal)

Le Parlement canadien a cédé aux pressions du parti sécessionniste, Bloc Québécois, qui siège à la Chambre des communes du Canada, et a adopté unanimement, le 29 septembre 2010, une motion condamnant le magazine Maclean’s qui a osé critiquer le Québec.

Suite sur : http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=97315&L=fr Lire la suite


par Victor Teboul, Ph.D. (Université de Montréal)

Le Maclean’s, revue à grand tirage du Canada anglais, ose critiquer le Québec et le qualifier de «Province la plus corrompue du Canada», en page couverture de son numéro daté 4 octobre 2010, et les élites unanimement– en particulier les journalistes et les politiciens de tous bords – ne manquent pas de monter aux barricades pour dénoncer le messager. On se croirait dans un épisode des caricatures de Mahomet, version québécoise.

Suite sur :   http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=97061&L=fr Lire la suite

 


par Victor Teboul, Ph.D. (Université de Montréal)

Alors que les intellectuels et les organismes juifs du Québec sont demeurés silencieux en ne prenant aucunement part au débat public sur un conflit étudiant qui a secoué le Québec et a perturbé le secteur postsecondaire depuis plus de trois mois, voici que des groupes et des représentants juifs se manifestent et dénoncent les jeunes qui, par naïveté mais surtout par défiance, narguent les policiers en les associant à des SS, ce qui explique le salut nazi de certains d’entre eux.

Suite sur : http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=136549&L=fr Lire la suite


    [1] 2 3    Suiv.  >>