Recevez gratuitement notre Newsletter !

Un public nombreux assiste à la causerie autour de mon essai Libérons-nous de la mentalité d'assiégé au Festival du Monde arabe

par Victor Teboul
Ph.D. (Université de Montréal)

Un public nombreux a assisté à la causerie que le Festival du Monde arabe m’a fait l’honneur d’organiser, le 5 novembre, autour de mon essai Libérons-nous de la mentalité d’assiégé.

J’ai eu le plaisir de discuter des grandes lignes de mon essai avec M. Rachad Antonius devant un auditoire passionné par le sujet. Sociologue, professeur titulaire à l’Université du Québec à Montréal, M. Antonius est spécialiste des rapports interethniques. Il  intervient aussi régulièrement sur les questions touchant les conflits politiques au Proche-Orient, notamment entre Israël et les Palestiniens. La discussion fut animée par mon collègue Aziz Enhaili, rédacteur en chef de Tolerance.ca.

Mon intervention intitulée «Lobbys, liberté d'expression et mentalité d’assiégé» portait sur l’effritement de l’esprit critique.

J’ai notamment rappelé comment cette érosion du sens critique a débuté avec l’affaire Michaud il y a exactement 15 ans, lorsqu’en décembre 2000, des représentants de la communauté juive ont faussement accusé M. Yves Michaud d’avoir proféré des propos antisémites et que l’Assemblée nationale du Québec a honteusement obtempéré en condamnant publiquement l’aspirant candidat à la députation. On sait que plusieurs députés de l’Assemblée nationale du Québec présentèrent depuis des excuses à M. Michaud et que l’ancien premier ministre, M. Bernard Landry, qui vota pourtant en faveur de la motion, regrettera plus tard publiquement son geste.

Cela préfigura, à mon avis, l’ingérence des lobbys dans le domaine politique ainsi que le début du baîllonnement de la liberté d’expression, censure que nous risquons depuis de subir à la moindre critique susceptible d’être exprimée à l’intention des communautés culturelles.

J’ai pu rappeler en outre que le débat sur le projet de Charte de la laïcité du gouvernement Marois a ainsi donné lieu à une mentalité d’assiégé auprès des communautés culturelles, mais que cet esprit s’est aussi manifesté dans d’autres milieux, notamment au sein des milieux souverainistes lorsque le magazine Maclean’s publia un numéro spécial sur la corruption sévissant au Québec. Cette hypersensibilité devant la critique donna lieu alors à une autre motion, adoptée cette fois-ci à l'unanimité par le parlement canadien devant les pressions exercées par les milieux nationalistes, dont le but consistait à baîllonner la liberté de presse.

On se rappellera que le magazine en ligne Tolerance.ca fut fondé en 2002 devant cette menace pesant sur la liberté d'expression.

Le plan de mon intervention peut être consulté ci-dessous.

La causerie a eu lieu à l'Université du Québec à Montréal, le 5 novembre 2015, dans le cadre du Festival du Monde arabe.

Libérons-nous de la mentalité d'assiégé est disponible dans toutes les bonnes librairies.

******

Plan de mon intervention, 5 novembre 2015, FMA, UQAM

Lobbys, liberté d'expression et mentalité d’assiégé

1. Lobbyisme et affaire Michaud (2000)

«Que l'Assemblée nationale dénonce sans nuance, de façon claire et unanime, les propos inacceptables à l'égard des communautés ethniques et, en particulier, à l'égard de la communauté juive tenus par Yves Michaud à l'occasion des audiences des états généraux sur le français à Montréal le 13 décembre 2000».

Adoptée le 14 décembre 2000 par l’Assemblée nationale.

Mes réactions :

a) La tolérance et ce qu’elle implique :

http://www.victorteboul.com/Article.aspx?ID=22&L=fr

La réaction rendue publique de M. Bernard Landry regrettant le geste de l’Assemblée nationale est aussi reproduite sur la page ci-dessus.

b) Affaire Michaud : Les independantistes apprendront-ils de leurs erreurs ? (Chronique Huffingtonpost, 2013)

http://quebec.huffingtonpost.ca/victor-teboul/affaire-michaud-juifs-independantistes_b_4426754.html

c) Création du magazine en ligne Tolerance.ca

1e événement de Tolerance.ca (2002)

Voile, kirpan, kippa : la tolérance jusqu’où ?

http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=70&L=fr

 

 ***

2. Le silence de l’espace médiatique m’effraye

Exemple : Affaire Bugingo. Événement Reporters sans frontières

http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=38081&L=en&sc=1

***

3. Lobbyisme québécois et Affaire Maclean's (2010)

Motion du Parlement canadien

«Du consentement unanime, il est résolu, — Que cette Chambre, tout en reconnaissant l'importance des débats vigoureux sur des sujets d'intérêt public, est profondément attristée par les préjugés véhiculés et les stéréotypes employés par le magazine Maclean's pour dénigrer la nation québécoise, son histoire et ses institutions».

Ma réaction : Le Parlement canadien émet une fatwa contre le Maclean’s pour avoir osé critiquer le Québec :

http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=97315&L=fr

****

4. Motion Françoise David (2015)

« Que l'Assemblée nationale réitère que le Québec a toujours été une terre d'accueil pour les personnes réfugiées venant y chercher un avenir, la paix et la sécurité; Que l'Assemblée nationale prenne acte des nombreuses déclarations inappropriées faites à l'encontre des réfugié-es syriens; Qu'elle s'inquiète de l'augmentation des vidéos et déclarations à caractère islamophobe et raciste qui fusent sur les réseaux sociaux; Que l'Assemblée nationale affirme que les Québécoises et les Québécois de confession musulmane sont des citoyens à part entière et que cette Assemblée condamne sans réserve les appels à la haine et à la violence contre tous les citoyens du Québec. »

Lire les réactions, entre autres, de Nadia El-Mabrouk

http://www.journaldemontreal.com/2015/10/02/lettre-ouverte-a-francoise-david

5. Monologue d’Yvon Deschamps sur les Juifs : La Création (1975)

En conclusion, je souhaite vous faire écouter un court extrait d’un monologue d’Yvon Deschamps sur les Juifs en rappelant que Deschamps était et est toujours sensible à la question de l’intolérance et qu’un autre monologue antérieur à celui que nous allons écouter porte ce titre.

Je vous laisserai avec cette question. Compte tenu des contraintes imposées aujourd’hui à la liberté d’expression, un artiste pourra-t-il présenter en public un monologue comme celui-ci ?

Lien au monologue sur «L'identité québécoise est-elle inclusive ?»

 (extrait de mon entrevue avec Yvon Deschamps)

 http://www.victorteboul.com

Mise en ligne : 9 novembre 2015



Réagissez à cet article !

L'envoi de votre réaction est soumis aux règlements et conditions de VictorTeboul.com. Vous devez lire Les règlements et conditions de VictorTeboul.com et les accepter en cochant la case ci-dessous avant de pouvoir soumettre votre message.
Votre nom :
Courriel :
Titre :
Message :
 
  J'ai lu et accepté les règlements et conditions de VictorTeboul.com.